Candidature Contact

Installé à Dax depuis 2017, le Groupe AEN (Association pour l’enseignement du numérique – loi 1901) travaille main dans la main avec les entreprises pour former les futurs cadres dans le domaine du numérique et de la cybersécurité, avec à la clé, des emplois garantis sur le territoire.

A la pointe des besoins, l’établissement adapte en permanence ses formations, avec de nouvelles offres en cybersécurité, e-santé, ingénieur-e d’Affaires, qui s’ajoutent aux autres parcours dont celui d’INTECH Sud. Jean-Michel Talavera, le fondateur d’AEN, a coutume de résumer ainsi son ambition : « Ce n’est pas notre école, c’est l’école des entreprises du territoire. »

Un nouveau partenariat vient d’ailleurs d’être signé avec la Chambre des Métiers et de l’Artisanat des Landes et une dizaine de dirigeants d’entreprises. On citera parmi elles, HéliDax, Avenir Data, Graalquest, IRT Conseil ou encore Holis Consulting et Medialeads. Et ce n’est pas un hasard si Jean-Michel Talavera a remis le prix de l’innovation lors de la soirée landaise des Néo-Aquitains de l’année à Dax le 23 novembre dernier, un événement dont le Groupe AEN est partenaire.

Créé à Agen et ayant essaimé à Dax, Montauban, Nîmes, Les Sables d’Olonne, Pamiers, Maubeuge, cet établissement du numérique, unique en son genre par sa méthode pédagogique qui privilégie la pratique, adapte ses formations en fonction des demandes des entreprises pour lesquelles le recrutement en spécialistes informatiques est sous tension (technicien supérieur, ingénieur, cybersécurité, développeur web, expert systèmes d’informations,…).

Une pédagogie fondée sur la réalisation de projets d’entreprise

La méthode pédagogique à l’esprit ancré dans le concret et la pratique, est faite de projets réels en lien direct avec l’entreprise, la collectivité ou l’association. Ces dernières années, les jeunes, accompagnés par des intervenants professionnels et des encadrants, ont, entre autres, pu monter un projet de réservation des repas pour la cantine de Gascogne Laminates, créer un démonstrateur d’hélicoptère en réalité virtuelle pour HéliDax, refaire le système de gestion médicale des rugbymen de l’USDax, ou encore élaborer un suivi des parcours de cure avec AquiÔThermes. « On a plus de propositions de projets qu’on ne peut en traiter », résume Jean-Michel Talavera qui souhaite continuer à agir pour « des promotions de taille adaptées à la capacité du territoire, afin de garantir un emploi aux étudiants à la sortie.»

Qui pense encore qu’il faut habiter une grande métropole pour devenir un-e expert-e du numérique et trouver un emploi de qualité après son diplôme de fin d’études ? En quatre ans de présence dans le Grand Dax, en étroite collaboration avec l’agglomération et l’écosystème Pulséo, les effectifs d’étudiants ont plus que doublé, avec aujourd’hui 82 apprenants dans cette école de proximité également labellisée Grande École du Numérique (GEN) pour la formation Assistant-e Numérique, une distinction nationale pour des formations de personnes éloignées de l’emploi.

Le groupe qui s’est engagé dans la démarche RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises) mise sur l’égalité des chances, accueille et accompagne également des personnes en situation de handicap et favorise l’emploi sur les territoires.

Avec ou sans le bac, c’est possible

« Au-delà des étudiants, notre rôle est aussi de proposer ces formations à des chercheurs d’emploi et des salariés d’entreprise en reconversion pour épauler les entreprises du territoire qui ont des besoins énormes de recrutement dans le domaine de l’informatique », explique Myriam Talavera, Directrice de la Communication et des Admissions. Les candidatures pour les formations initiales, ouvertes toute l’année, peuvent se faire hors ParcourSup. Ici, l’absence de bac n’est pas un frein aux études supérieures. Le Groupe AEN organise ses propres tests, basés essentiellement sur la motivation du candidat. « S’il est motivé, il va y arriver et les tests d’aptitude sont soumis en fonction du niveau souhaité », fait valoir Myriam Talavera.

Peu importe le niveau de départ (Terminale, BTS, DUT, Licence) le Groupe AEN est l’endroit idéal pour développer ses talents et faire ses études d’informatique, en alternance totale ou partielle selon la formation choisie, et ce jusqu’au niveau ingénieur avec la marque IINTECH Sud portée par le Groupe.

D’autres formations sont dès maintenant proposées pour la rentrée 2022 telles que: Bac+2 en alternance Technicien en ingénierie des systèmes et réseaux, Architecte intégrateur d’applications web, Bac+3 Chargé d’affaires en informatique (avec poursuite possible vers Bac+5 niveau ingénieur), Bac+5 Expert en ingénierie du logiciel, Bac+5 Expert en ingénierie des systèmes d’information… autant de formations tremplin pour un job assuré. Innovation du Groupe sur ce territoire thermal, une sixième année de spécialisation consacrée à la e-santé a été créée à Dax pour former des ingénieurs qui se destinent à travailler dans le milieu médical et paramédical.

Indispensables métiers de la Cybersécurité

Pour satisfaire les besoins cruciaux des recruteurs qui subissent de plus en plus d’attaques informatiques à l’image de l’Hôpital de Dax, le Groupe AEN a également mis en place un Bac+3 Cybersécurité des territoires et un Bac+5 Expert en sécurité digitale. Ces formations ont été créées en  partenariat avec l’IN.CRT (Institut National de la Cybersecurité et la Résilience des Territoires dont le Général des Armées (2S) Marc Watin-Augouard est le Président et fondateur du Forum International Cybersécurité (FIC) alors que jusqu’ici 70 % des compétences en la matière sont concentrées en Île-de-France. Pourtant, que l’on soit un artisan travaillant seul, une PME ou une grosse entreprise, personne n’est à l’abri des hackers.

L’objectif étant de mieux lutter localement contre les cybercriminels et sensibiliser tout le monde face au hacking. Fort de son modèle économique, le Groupe a déjà prévu de s’agrandir à Dax, avec de nouveaux locaux dans les prochaines années, tout près de son site actuel près de la gare TGV.